Didier Tholot :" Les Girondins de Bordeaux vont souffrir contre Nice"

Le 08 11 2019 à 20h02

En exclusivité pour Leero Sport News, Didier Tholot revient sur le match face aux Canaris et se projette sur le match contre l'OGC Nice.

Dans cette première partie d’émission, Didier Tholot, ancien entraîneur du FC Sion, vainqueur de la Coupe de Suisse avec le club valaisan prend le temps de décrypter Bordeaux-Nantes mais aussi les clés du match entre l’OGC Nice et les Girondins de Bordeaux dans le Leero Sport Show (chaque mardi de 19h30 à 21h30). 


Bonjour Didier, qu’as-tu pensé du match de Bordeaux face à Nantes ? 

J’ai trouvé une équipe bordelaise bien en place qui a étouffé les Nantais mais après je reste persuadé que Otavio et Tchouamnéi au milieu, c’est mieux parce que tu récupères les ballons plus haut. En effet, si on regarde les 2 défaites, c’est Otavio et Bennasser et quand c’est positif, c’est Otavio et Tchouaméni. 


Otavio et Tchouamnéi au milieu, c’est mieux parce que tu récupères les ballons plus haut.


Comment l’expliques-tu ?

C’est pas techniquement que c’est compliqué, le football est une affaire de complémentarité; pour avoir quelque chose de performant, il ne faut pas avoir forcement les meilleurs de ton effectif pour avoir l’équipe la plus performante. 


Le football est une affaire de complémentarité


Qu’as-tu pensé de l’animation offensive des deux derniers matchs ? 

Le premier point, c’est que la victoire en coupe de la Ligue a fait du bien et t’a mis dans de meilleures dispositions. Briand est un avant-centre, qui permet à l’équipe d’avoir des espaces, d’être bon dans les remises et sur le front de l’attaque. Au vu de ce qu’on attend d’un avant-centre, De Preville et Hwang brillent grâce aussi à lui. 


De Preville semble renaître avec Sousa. Ton analyse là dessus ? 

J’étais déjà le premier supporteur quand ça n’allait pas bien. J’avais dit que ce joueur avait fermé sa gueule quand ça n’était pas le top pour lui. Et d’être un électron libre avec Hwang dans la partie offensive, ça lui fait du bien et ça rejailli sur ses performances. C’est un mec généreux, il bouge de partout, il travaille et je suis content pour lui. 


Etre un électron libre avec Hwang dans la partie offensive, ça fait du bien à De Preville et ça rejailli sur ses performances.


L’équipe type te satisfait-elle ? 

Sur ce match là et le match d’avant, on s’aperçoit, les victoires ont été obtenu avec le même 11 sauf le couloir droit avec Kamano. La meilleur équipe a été vu contre Nantes. 


Justement, les performances de Kamano semblent s’améliorer à un poste qu’il ne connaît pas bien. Une renaissance selon toi ? 

Il y a encore du travail car il sera plus en difficulté contre une équipe qui va poser le jeu. Sousa a un schéma bien défini même si je pense qu’on exploite pas toutes les qualités du joueur. Mais il est en train de faire comprendre à Kamano que le football, ça se joue à plusieurs.


Après cette victoire face à Nantes, tu vas à Nice beaucoup confiant, non ? 

Oui, tu abordes le match de Nice beaucoup plus sereinement. Tu as fait deux victoires s’affilée, tu as plus de confiance, Hwang a marqué, Kamano aussi, De Preville a mis un super coup franc et cela va te permettre d’aller à Nice avec une confiance retrouvée. 


Que penses-tu du niveau de la Ligue 1 en général ? (question Ulysse) 

C’est un peu compliqué à répondre car je ne suis pas sûr. Quand tu vois Dijon battre Paris, ça me fait plaisir car le football se joue sur le terrain. Le championnat est homogène et c’est quelque chose de positif. Savoir si le niveau a augmenté ou baissé, c’est difficile à dire. Cela va être serré du début à la fin. 


Jovanovic semble être impliqué dans le projet de Sousa. Mérite-t-il plus d’importance ? 

Je ne sais pas s’il mérite une place plus importante mais il faut souligner qu’il est dans une mentalité de groupe, de coéquipier. Chaque fois qu’on a fait appel à lui, il a répondu de la meilleure des manières sur le terrain. 


Chaque fois qu’on a fait appel à Jovanovic, il a répondu de la meilleure des manières sur le terrain. 



Retour sur l’accrochage Kalu-Sousa. Comment analyses-tu cela ? 

Oui, j’en ai déjà parlé. Je trouve que c’est l’autorité du coach. Si t’as quelqu’un qui traîne du pied, Sousa a donné une réponse à Kalu en mettant en jeu Josh Maja, qui avait sûrement plus faim.


On a revu Toma Basic. Qu’as-tu pensé de ses quelque minutes ? 

J’ai pas forcément prêté un oeil attentif. Tous les joueurs qui vont se battre et donner le maximum pour le maillot bordelais, ce sont des retours interessants. Tu dois aussi porter attention à ceux qui ne jouent pas trop car tu sais que tu vas avoir des blessés, suspendus. Si tu les mets à la cave, ils ne pourront pas être performants. Ce sont des petites minutes, des dialogues qui sont importants. 


Tu dois aussi porter attention à ceux qui ne jouent pas trop car tu sais que tu vas avoir des blessés, suspendus.


Comment perçois-tu le contexte niçois ? 

Il y a eu des blessés, des gens qui sont arrivés très tard et des dynamiques qui sont difficiles à inverser. J’aime bien le calme de Vieira quand il analyse ses matchs, ce sont des petits détails qui font bouger les choses. Il faudra se méfier de ces Niçois. Je ne vois pas les Girondins perdre, ni gagner. Je vois un match nul. J’ai trouvé Bordeaux très bon dans la transition et on a fait mal à l’adversaire. 


J’aime bien le calme de Vieira quand il analyse ses matchs, ce sont des petits détails qui font bouger les choses.


Quel sera le scénario du match selon toi ? (Question Ulysse)

Il va falloir montrer autre chose que le match de Lille. On a dû montrer aux joueurs les manques. Maintenant, rencontrer une bête blessée comme Nice qui a besoin de points. On va voir un Bordeaux qui va souffrir mais qui peut faire un résultat. Je pense que sincèrement le premier but sera déterminant. Si les Girondins marquent premier, tu peux mettre un coup de massue aux Niçois et les faire perdre pieds comme contre Le Mans. 


On va voir un Bordeaux qui va souffrir mais qui peut faire un résultat.


Merci Didier 




  • 389 vues
  • 0 commentaires

L'auteur

Jean-Aurel Chazeau

Fondateur Leero Sport News et juriste en herbe rêvant comme un gosse devant les passements de jambes de Roni, pense toujours qu'Edixon Perea aurait pu jouer dans un top club.

@J_AurelChz | jeanaurelchazeau.com

Voir les articles