"Le Standard de Liège ne se donne pas de limite pour la saison prochaine" Igor Gluscevic

Le 15 07 2019 à 21h22

En exclusivité pour Leero Sport News, Igor Gluscevic, l'agent de Aleksandr Boljevic revient sur ce transfert, les ambitions de son joueur et du club.

Aleksandr Boljevic est l’une des recrues du mercato estival du côté du Standard de Liège. Auteur d’une saison convaincante avec Beveren, il débarque du côté de Sclessin pour confirmer et prendre place à un projet sportif d’envergure. En exclusivité pour Leero Sport News, son agent a répondu à nos questions. 




Bonjour Igor, merci de nous accorder un peu de temps, pourriez-vous nous décrire votre joueur ? 

Aleksandr est un joueur qui va vite et prend des décisions pour aller de l’avant. Il a faim pour trouver des différences et souhaite surtout aider son équipe. Il sait que seul il ne peut rien. Il aime créer les décalages et rendre folles les défenses. C’est un bosseur hors norme et il sait pourquoi il est là. Je pense qu’il va trouver sa place dans le système de Preud’homme du fait de sa capacité à être décisif notamment grâce à ses passes comme l’an dernier à Beveren et pourquoi pas mettre quelque buts. 


Il était très suivi en Belgique et en Hollande. Quels arguments vous ont convaincu de venir au Standard ? 

Nous n’avons pas longtemps hésité car le Standard a un gros projet et veut jouer sur tous les tableaux. Ils ont un effectif de qualité. Michel Preud’homme n’a pas hésité non plus à avancer des arguments forts pour convaincre Aleksandr de signer. Il le voulait vraiment. On ne va pas se le cacher, le Standard c’est une étape très importante dans sa carrière. 


Marin est-il l’exemple à suivre pour la saison suivante ? 

Bien sûr, cela montre combien le Standard sait aussi sublimer ses joueurs et les propulser. Je crois que le club récolte la bonne politique sportive qu’il met en place depuis quelque temps et je pense que cela va durer. Aleksandr est encore jeune mais il a hâte de prouver sur le terrain. 


Est-ce que la Ligue Europa est-elle un objectif pour Michel Preud’homme ? 

Vous savez, ce que je retiens du discours même en général, des dirigeants et de Michel Preud’homme, c’est qu’ils ne se donnent aucune limite. C’est aussi la marque des grands clubs. C’est de jouer tous les tableaux et surtout de se donner les moyens de le faire. Pour en revenir plus spécifiquement à l’Europa League, je crois que le club veut vraiment se frotter aux meilleures équipes et c’est le meilleur révélateur possible. 


Que pense Aleksandr de l’histoire du Standard. Comme Eric Gerets, il a joué au PSV, est-ce que cela l’inspire ? 

Oui bien sûr, il a très bien saisi l’importance et le passé du Standard. Mais à la différence, au PSV, il était jeune et n’avait pas vraiment eu l’occasion de briller. Ici, il a vraiment envie de contribuer à écrire l’histoire du club pour lequel, cette fois-ci, il va jouer. 


Je suis basé à Bordeaux. Avez-vous reçu des offres de France et plus particulièrement des Girondins ? 

Oui, il y avait pas mal de clubs intéressés par la venue d’Aleksandr. Notamment en Italie, Espagne et en France. Mais c’est le passé. Le Standard, son histoire et ses arguments ont été déterminants et c’est là dessus que nous allons nous concentrer. 


Quelles sont les ambitions de l’équipe nationale ? 

L’équipe nationale a de plus en plus d’ambitions, il y a une génération qui arrive avec beaucoup d’envie de se montrer sur la scène internationale. Il sera fier de porter le maillot de l’équipe du Monténégro aussi longtemps que possible. 


Que pensez-vous de Ianis Hagi sur l’Euro U21 ? 

Que dire, il est fantastique. Je lui souhaite le meilleur à Genk. 


Merci Igor ! 

  • 742 vues
  • 0 commentaires

L'auteur

Jean-Aurel Chazeau

Fondateur Leero Sport News et juriste en herbe rêvant comme un gosse devant les passements de jambes de Roni, pense toujours qu'Edixon Perea aurait pu jouer dans un top club.

@J_AurelChz | jeanaurelchazeau.com

Voir les articles

Cet article n'a pas encore de commentaire. Soyez le premier à le commenter !